Traitez efficacement la pelade

Soigner la pelade

vendredi 6 août 2010

À cause de son exposition permanente à la pollution et aux agressions extérieures, les cheveux souffrent souvent de grave problème. Outre l’alopécie et la calvitie, la chevelure peut également être atteinte d’une perte de cheveux en plaque ou pelade.


La coiffure en image

  • Photo coiffure de star

    Photos coiffure de star
  • Photos coupe de cheveux courts

    Coupe cheveux court - carré asymétrique
  • Vidéo coiffure

    Video coiffure

Pelade des cheveux, de quoi s’agit-il ?

Une des maladies affectant la chevelure, la pelade se caractérise par une chute de cheveux en plaques. Il s’agit d’une maladie inflammatoire agressant les follicules pileux. La manifestation d’une pelade est chronique, elle peut disparaître puis reprendre à nouveau au bout d’un certain temps. À la surface crânienne, la pelade entraîne la formation d’une ou plusieurs plaques dépourvues de cheveux. Les plaques sont généralement localisées sur le cuir chevelu, cependant, dans des cas plus graves, elles peuvent apparaître au niveau des zones pileuses comme les sourcils ou encore la barbe.

Les plaques formées par la pelade ne sont pas définitives, les racines des cheveux sont affectées par l’anomalie, mais ne sont pas encore détruites. Par rapport aux autres maladies entraînant une perte importante de cheveux, la pelade se reconnaît facilement. La surface de la peau sur les plaques se trouve parfaitement lisse et un peu lâche. La plupart du temps, la guérison des plaques de pelades se fait d’une manière naturelle, cela n’empêche cependant pas l’existence des cas où un traitement est de mise.

Comment mettre un terme à la pelade

Contrairement aux autres problèmes capillaires, la pelade ne s’avère pas un cas pathologique grave. Cependant, son caractère chronique entraîne beaucoup de gêne et peut même altérer la confiance en soi. Si les plaques restent encore de petite taille, surtout évitez tout traitement, mais patientez tout simplement jusqu’à la repousse spontanée des cheveux. Dans le cas contraire, pratiquez un traitement localisé à base de corticoïdes en lotion ou de corticoïdes injectables. Le Minoxidil ou l’Anthraline ou une combinaison des deux produits peut s’utiliser en alternative aux corticoïdes. L’Anthraline est particulièrement efficace, son utilisation doit cependant suivre des règles très strictes pour éviter toute irritation de la peau.

Pour les pelades classées dans la catégorie des cas très sévères, l’usage d’un DCP ou diphencyprone est le plus indiqué. Ce traitement ne peut se faire que par un spécialiste des maladies capillaires. Avec l’utilisation d’une DCP, il s’avère possible de couvrir jusqu’à 80% les zones dégarnies de plaques. Malgré ce résultat très tentant, la DCP ne convient pas à tout le monde. En effet, elle peut déclencher un problème d’allergie chez de nombreux patients. À part cela, ses effets secondaires sont nombreux si nous ne citons que l’eczéma ou encore la dépigmentation de l’épiderme.

Dans la même rubrique


2010-2017 Miss Coiffure - Tendances et beauté des cheveux
Plan du site | Contact | RSS 2.0