La pelade - cause, traitement et prévention

Pelade, prévention et traitement

mercredi 23 juin 2010

Caractérisée par la chute des poils et des cheveux, la pelade est une maladie assez fréquente et récidivante de nos jours. Selon les scientifiques, c’est avant tout une maladie héréditaire.


La coiffure en image

  • Photo coiffure de star

    Photos coiffure de star
  • Photos coupe de cheveux courts

    Coupe cheveux court - carré asymétrique
  • Vidéo coiffure

    Video coiffure

La pelade est une maladie fréquente chez les enfants

Souvent confondue avec la pellagre qui est un manque de vitamines PP, la pelade est une maladie dermatologique. La pelade se montre à travers les chutes des cheveux dans un temps très limité. Elle peut se manifester n’importe où sur le corps mais la partie la plus frappée est notamment la crâne. Pour bien déterminer la pelade sur le cuir chevelu, un examen soigneux du patient est souvent nécessaire.

Une des caractéristiques de la pelade est son inésthétisme. Bien que le malade ne suive pas de traitement, les cheveux repoussent d’eux-mêmes au bout de quelques mois mais les poils qui y poussent sont parfois blancs. Des plaques non cicatricielles dépourvues de poils, avec une inflammation chronique se présentent parfois quand une personne est atteinte de la pelade. Celle-ci peut apparaître à tout âge bien qu’elle soit plus fréquente chez les enfants et les adolescents de moins de 20ans. Pendant la maladie, le patient peut ressentir des brûlures, des démangeaisons ou encore une insensibilité.

Autour de la plaque, on peut trouver des cheveux cassés en forme de point d’exclamation car ils exposent une extrémité proximale effilée. Seuls les cheveux blancs subsistent au niveau des plaques. Il existe plusieurs degrés de la pelade mais les conséquences sont généralement la perte de poils et la chute des cheveux.

Préventions et traitements de la pelade

En prévention, dans les cas aigus, il est parfois conseillé d’envisager des séances de psychothérapie, voire de psychanalyse dans les cas plus graves. Cela après avoir éliminé d’autres pathologies telles que les carences en vitamines qui sont fréquentes dans les pays sous industrialisés.

Il existe un traitement par le froid appelé cryothérapie. C’est une méthode un peu douloureuse et qui consiste en une application de neige carbonique. Une séance tous les dix jours est nécessaire jusqu’à ce que la pelade ne présente plus ses symptômes.

Pour permettre la repousse des cheveux et des poils, le minoxidil est aussi conseillé. C’est un médicament vasodilatateur qui facilite l’ouverture du calibre des vaisseaux.

Plusieurs centres de traitement utilisent la méthode thérapeutique appelée puvathérapie. Ce traitement est surtout employé pour guérir les dermatoses. En terme médicale, elle est aussi nommée photo-chimiothérapie. Pour cette dernière, on expose la partie atteinte de la pelade aux rayons ultra-violets tout en y administrant des psoralènes (substances exerçant une action photo-sensibilisante).

Certains médecins préconisent également le dioxyanthranol. Mais bien évidemment, si vous avez la pelade, le mieux serait de toujours consulter votre médecin traitant avant d’acheter un quelconque médicament. Etant donné que c’est une maladie assez grave, il est important d’avoir l’avis d’un spécialiste afin de ne pas engendrer d’autres affections.


2010-2017 Miss Coiffure - Tendances et beauté des cheveux
Plan du site | Contact | RSS 2.0