Teindre ses cheveux blancs : quelles précautions prendre ?

coloration cheveux blancs

mercredi 22 juillet 2015

Passer par la case coloration est devenue une évidence quand on a des cheveux blancs. Cependant, avant de vous lancer, vous devez prendre quelques précautions, car vous êtes désormais en présence de cheveux fragilisés.


La coiffure en image

  • Photo coiffure de star

    Photos coiffure de star
  • Photos coupe de cheveux courts

    Coupe cheveux court - carré asymétrique
  • Vidéo coiffure

    Video coiffure

Comprendre l’apparition des cheveux blancs

Avant de vous décider à vous lancer dans la coloration, vous devez tout d’abord prendre le temps de comprendre l’apparition de vos cheveux blancs. Certes, la coloration peut être une solution pratique et efficace sur le long terme, mais il est toujours important de savoir quelles sont les véritables causes de ce phénomène.

Passé un certain âge, c’est-à-dire, à partir de 45 – 50 ans, l’apparition des cheveux blancs n’est que l’œuvre de dame nature, donc aucune raison de s’affoler. Dans le cas contraire, vous devez savoir que plusieurs raisons expliquent l’apparition précoce des cheveux blancs. Cela peut être héréditaire. Si vos parents ont eu leurs premiers cheveux blancs à l’âge de l’adolescence, il est donc normal que vous ayez les vôtres très tôt. Un choc psychologique ou nerveux peut également être à l’origine du changement de couleur de vos cheveux.

Préparer les cheveux à la coloration

Fragilisés, les cheveux blancs doivent impérativement être préparés à l’accueil d’une coloration. Quelques jours avant l’instant fatidique, pensez à appliquer régulièrement un masque ou une huile capillaire. En plus de remplir un rôle nourrissant et hydratant, ces soins basiques protègeront vos cheveux de l’effet agressif de la coloration. Retenez toujours qu’une coloration réalisée sur des cheveux abîmés et fragiles endommagera davantage les écailles et favorisera l’apparition des fourches et des cassures.

Ne pas se tromper sur l’option de coloration

Autre précaution à prendre : le choix du type de coloration. Si vous avez plus de 50% de cheveux blancs, la coloration permanente est faite pour vous. Des pigments de synthèse seront donc intégrés au cœur de vos cheveux pour une couverture intégrale et une excellente tenue dans le temps. En choisissant cette technique, vous devez par contre prévoir des retouches régulières au niveau des repousses. Moins agressives, les colorations sans ammoniaque ajoutent tout simplement de la brillance à vos cheveux blancs. Cette seconde solution est recommandée si vous n’avez que quelques cheveux blancs à camoufler.

Le test d’allergie

Avant de vous lancer définitivement dans la coloration de vos cheveux blancs, n’oubliez pas non plus de réaliser le fameux test d’allergie. Appliquez une petite quantité de produit sur une mèche de cheveux. Vous évaluerez ensuite dans les 48 heures qui suivent le test l’apparition ou non des différents signes d’allergie à la coloration, comme les démangeaisons, les sensations de brûlure ou les gonflements.

Dans la même rubrique


2010-2017 Miss Coiffure - Tendances et beauté des cheveux
Plan du site | Contact | RSS 2.0